Le Parisien – 29/06

Galluis : le projet de Leclerc retoqué
>Île-de-France & Oise>Yvelines>Galluis|Hervé Rachynski

La commission départementale d’aménagement commercial des Yvelines (CDAC) vient de dire non à l’implantation d’un Leclerc sur une friche industrielle à Galluis, près de la gare de Montfort – Méré. Un vote à la quasi-unanimité. Sur les 11 personnes qui siègent à cette commission, 9 se sont prononcées contre tandis que les 2 autres se sont abstenues. Notamment Annie Gauthier, la maire (SE) de Galluis pourtant favorable à ce projet.
« Le préfet des Yvelines m’a indiqué qu’une étude de risques technologiques était en cours concernant le silo de la coopérative agricole située en bordure du site d’implantation du Leclerc », explique l’édile, peu surprise du résultat final. « Il n’y avait plus qu’elle à être pour ce Leclerc », confie un habitant qui, comme beaucoup d’autres, redoutait que la N 12 ne devienne à terme à une vaste zone commerciale du type « Coignières ».
Une pétition et 6724 signatures
Depuis son annonce officielle début 2016 et le dépôt d’un permis de construire, en avril dernier, ce projet de 3 500 m2, suscite une forte opposition. Une pétition sur le site Mesopinions.com a récolté 6 724 signatures. Le 20 juin, une trentaine d’agriculteurs ont manifesté leur désaccord au projet et bloqué pendant deux heures la N 12 de crainte de voir leur coopérative disparaître !

« Nous sommes très contents d’avoir été écoutés par les élus », se réjouit Olivier Legrand, le président de Jade, un collectif d’associations de défense de l’environnement. Contactée, la direction de Leclerc n’a pas souhaité réagir.

http://www.leparisien.fr/galluis-78490/galluis-le-projet-de-leclerc-retoque-29-06-2016-5925799.php

Les commentaires sont clos.